Par Jean-Marie MERCADAL

Réactions des marchés face aux tensions commerciales, à l’Italie et au Brexit - Marchés européens vs Wall Street

BFM Business - Intégrale Placements, le face à face 03/09/2018

Le face à face, présenté par Guillaume Sommerer sur BFM Business, a opposé Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des gestions chez OFI AM, et Pierre Sabatier, Président de Prime View.

Avec les tensions commerciales, la présentation du budget italien et le Brexit, comment les marchés financiers réagissent-ils ? par Jean-Marie Mercadal, OFI Asset Management, sur BFM Business, le 3 septembre 2018
Avec les tensions commerciales, la présentation du budget italien et le Brexit, comment les marchés financiers réagissent-ils ?

Après un été finalement calme, la rentrée s’annonce palpitante entre les menaces américaines sur la Chine, l’Italie dont le budget sera présenté d’ici quelques jours, et le Brexit qui semble manifestement désordonné.

Cet été, les marchés n’ont pas évolué de manière uniforme. Nous n’étions ni « risk off », ni « risk on ». Certains marchés ont beaucoup monté, d’autres beaucoup baissé.
Les deux figures de l’été sont d’un côté Apple, symbole de l’économie américaine et des Etats-Unis, qui a dépassé 1000 milliards de dollars de capitalisation et de l’autre, la livre turque. Cette situation reflète un énorme discernement entre les Etats-Unis et les marchés émergents mais aussi entre les Etats-Unis et l’Europe puisque depuis le 30 mai, date à laquelle on parle de guerre commerciale, l’écart entre la performance des actions américaines et européennes est de 7/8%. Sur cette même période, la bourse chinoise se situe à -15% contre +8% pour la bourse américaine.
C’est pour toutes ces raisons que les investisseurs ont choisi de se désengager des marchés émergents – par peur de la guerre commerciale – et de délaisser l’Europe – à cause de complications et d’une gouvernance compliquée – au profit d’actifs de qualité que sont le dollars et les actions américaines avec tout de même un aléa, celui d’une éventuelle guerre commerciale dont on ne sait pour le moment si elle tient de la posture ou si, après les élections midterm américaines, la raison reprendra le dessus.

Comment se porte les marchés européens par rapport à Wall Street ? par Jean-Marie Mercadal, OFI Asset Management, sur BFM Business, le 3 septembre 2018
Comment se porte les marchés européens par rapport à Wall Street ?

Chez OFI Asset Management, nous privilégions aujourd’hui les actions européennes que nous trouvons peu chères avec un rendement des dividendes intéressant même si cet été, les actions américaines les ont surpassées.
Il est vrai qu’au niveau international, l’Europe est très complexe avec le problème de la gouvernance de la zone Euro et celui de l’Italie qui fait peser encore un peu plus sur la pérennité à long terme de l’euro. Malgré cela, nous privilégions tout de même les entreprises européennes peu chères, pas mal managées et au rendement des dividendes intéressant.