Par Benjamin LOUVET

Pétrole : l'Agence Internationale de l'Énergie prévoit une demande mondiale plus forte que prévu en 2017

Benjamin Louvet, Gérant des Matières Premières chez OFI AM, sur BFM Business, le 13 septembre 2017
BFM Business - Intégrale Bourse 13/09/2017

L'Agence Internationale de l'Énergie (AIE) anticipe une hausse moyenne de la consommation de pétrole d'environ 1,6 million de barils par jour, en dépit des effets négatifs des ouragans Harvey et Irma sur la demande américaine.
Comment expliquer ce surcroît de demande ?

Benjamin Louvet, Gérant matières premières chez OFI AM, analyse la situation : « Nous avons eu le rapport de l'OPEP, celui de l'AIE et quelques temps avant, le rapport de l'Agence Américaine de l'Energie. L'ensemble de ces rapports nous informent, premièrement, que la demande est bien plus forte qu'attendue. Elle a été encore une fois revue à la hausse de 100 000 barils par jour en moyenne sur cette année par l'AIE et l'OPEP. On parle maintenant d'une hausse moyenne de la consommation cette année d'1 600 000 barils et d'1 400 000 barils par jour en 2018. Ce sont des chiffres extrêmement importants d'autant plus que l'on connait les efforts que l'OPEP fait pour réduire la production.
L'autre élément important c'est que ce surcroît de demandes provient des zones OCDE et notamment des marchés américain et européen, ce qui tente à concrétiser ce regain de croissance que l'on a pu observer en Europe par exemple : hausse de la consommation d'énergie.
Parallèlement, l'OPEP a décidé en début d'année de réduire sa production en collaboration avec un certain nombre de pays non-OPEP, notamment la Russie. Les effets de cette réduction ont tardé à se faire sentir. L'OPEP a décidé de prolonger cet accord ». Voir la vidéo