Par Jean-Marie MERCADAL

Perspectives de marchés et allocation - Décembre 2017

L’année 2017 a été une très belle année boursière et ceci est assez logique puisque nous étions dans une phase de reprise économique internationales, notamment en zone Euro, qui a surpris avec une croissance nettement supérieure à 2%. Les bourses ont donc gagné de 10 à 15% en Europe, plus de 20% aux Etats-Unis et de 25 à 30% sur les marchés émergents.
Croissance économique, bonne santé des entreprises, taux bas, le cocktail est très bon et a priori en 2018, ces paramètres positifs devraient continuer.

La première partie de l’année 2018 devrait être très bonne et nous pensons pouvoir gagner 10% sur les marchés européens puisqu’aujourd’hui, la bourse européenne semble plus en retard que la bourse américaine.
Les taux devraient se normaliser légèrement et nous anticipons un taux 10 ans américain autour de 3% à la fin de l’année prochaine et un bund autour de 0,75% voire 1%.
Maintenant, 2018 sera peut-être un petit peu plus volatil. Les banques centrales vont changer d’orientation et il y a un certain nombre de risques qui se matérialisent potentiellement avec des valorisations qui de fait, sont beaucoup plus élevées, notamment sur la bourse américaine après 20% de hausse cette année.

Quels sont les risques à surveiller ?

  • La Chine, où la croissance a été positive cette année mais où il va falloir vérifier la manière dont la bulle crédit immobilier va se résorber.
  • Les parités de change : le dollar va-t-il beaucoup baisser ? Auquel cas, les bourses européennes seraient peut-être affectées.
  • Les politiques monétaires : inflation ou pas ? Les taux monteront ils plus que prévu ?
  • Les marchés eux-mêmes avec un peu d’euphorie sur le bitcoin et une volatilité anormalement basse. On peut s’attendre, fin 2018 début 2019, à des marchés plus agités.

En tout état de cause, pour les prochains mois, la tendance positive devrait se poursuivre et donc pour le moment, il vaut mieux rester investi notamment en actions.