Par Yannick LOPEZ

L'euro s'est apprécié de plus de 14 % face au dollar depuis le début de l'année

Yannick Lopez, Directeur de la gestion taux chez OFI AM, sur BFM Business, le 11 septembre 2017
BFM Business - Intégrale Bourse 11/09/2017

Yannick Lopez, Directeur de la gestion taux chez OFI Asset Management, et Marco Bruzzo, Directeur Général Délégué de Mirabaud Asset Management, ont décrypté les tendances des marchés.

Yannick Lopez répond aux questions de Grégoire Favet, sur BFM Business :
« Nous avons eu une poussée à la baisse des taux d'intérêt. Quand nous avons passé le plafond de 0,50%, cela nous semblait valider le scénario progressif de sortie de risque déflationniste en zone Euro, plus croissance européenne, qui était plutôt très solide, plus la perspective d'un tapering de la Banque Centrale Européenne (programme de rachat d'actifs).
Tout cela nous semblait assez cohérent. Le mois d'août est venu compliquer ce scénario, assez consensuel finalement, puisque premièrement, la Corée du nord est venue ajouter un risque géopolitique et deuxièmement, il y a pour le moment une incapacité de l'administration Trump à délivrer le moindre bout de programme énoncé lors de la campagne et intégré par le marché.
Tout cela a fait que nous sommes revenus dans ce canal horizontal et que nous avons retapé les 0,30% jeudi dernier suite à la réunion de la Banque Centrale Européenne. Celle-ci n’a pourtant n'a pas forcément délivré de message perturbant ou auquel on ne pouvait pas s'attendre. Rien de concret n’a été annoncé et pour autant, le marché a propulsé les taux d'intérêt à des niveaux bas... ». Voir la vidéo