Les investisseurs délaissent les actifs risqués au profit des valeurs refuges

Yannick Lopez, Directeur de la gestion taux chez OFI AM, est intervenu sur BFM Business le 2 juillet 2018 à propos des investisseurs qui délaissent les actifs risqués au profit des valeurs refuges
BFM Business - Intégrale Bourse 02/07/2018

Yannick Lopez, Directeur de la gestion taux chez OFI Asset Management, et Jean-François Bay, Directeur Général de Quantalys, décryptent les tendances des marchés et interviennent notamment sur la publication prochaine des chiffres de l'inflation.

Le niveau du taux de rendement de la dette allemande à 10 ans à 30 points de base, soit 0,3%, est excessivement faible après un début d’année à 0,8%. Que s’est-il passé depuis ?

Yannick Lopez : « Depuis quelques semaines, les marchés de taux en général, taux souverains et crédit, sont sujets à des mouvements d’aversion pour le risque.
Le taux 10 ans américain ayant quelques défis à relever avec beaucoup d’émissions cette année, des déficits et une inflation orientés à la hausse et la Réserve Fédérale qui continue de « serrer la vis » du côté monétaire, le taux 10 ans allemand est finalement l’ultime actif sans risque vers lequel convergent les investisseurs.
Pourtant, parmi toutes les poches de risques et de stress observés aujourd’hui, il en existe également une en Allemagne, et pas des moindres. Dans tout autre pays, cette situation provoquerait une tension sur les taux domestiques mais dans le cas de l’Allemagne, la courbe n’en souffre absolument pas. Et au contraire, alors qu’est attendue aujourd’hui une éventuelle décision au niveau de la coalition CSU-CDU, le taux allemand reste absolument stable. »