Par Benjamin LOUVET

Le baril de Brent de la mer du Nord au plus haut depuis 2 ans et le WTI retrouve son niveau de mi-avril

Benjamin Louvet, Gérant des Matières Premières chez OFI AM, sur BFM Business, le 27 septembre 2017 : Le baril de Brent de la mer du Nord au plus haut depuis 2 ans et le WTI retrouve son niveau de mi-avril
BFM Business - Intégrale Bourse 13/09/2017

Benjamin Louvet, Gérant matières premières chez OFI AM, analyse la situation : « Le marché se posait beaucoup de questions, notamment sur la capacité de l’OPEP à rééquilibrer le marché. Pour rappel, à la fin de l’année dernière, l’OPEP a signé un accord pour réduire sa production afin d’éponger le surplus de stocks qui avait été créé par le gros développement des pétroles de schiste ces dernières années.
Dans un premier temps, ces éléments n’ont pas fonctionné et cela a causé beaucoup de questions au marché qui a préféré prendre ses bénéfices sur le pétrole. Nous avons vu les cours rebaisser.
Aujourd’hui, nous comprenons un peu mieux l’accord passé par l’OPEP et nous réalisons pourquoi ce dernier a mis du temps à fonctionner : malgré un certain nombre de pays membres de l’OPEP ayant bien respecté leur limite de production, le marché a eu beaucoup de mal à s’équilibrer. Pourquoi ? Parce que des pays comme l’Iran avaient fait d’énormes stocks et même avec la réduction de leur production, ils ont inondé le marché en partie avec leurs stocks.
Maintenant, qu’ils sont vides et il n’y a quasiment plus de stocks iraniens flottants. On observe une vraie réduction des autres stocks. Les stocks flottants en Mer du Nord ont baissé de 60% depuis mi-août. Des stockages on shore, notamment en Afrique du Sud, se retrouve quasiment à sec. La stratégie de l’OPEP commence donc à porter ses fruits avec un taux de compliance important des différents pays. Cet accord pourrait ainsi rééquilibrer le marché. Aujourd’hui, nous ne sommes plus qu’à 190 millions de barils de la moyenne 5 ans qui est l’objectif de l’OPEP. ». Voir la vidéo