Par Jean-Marie MERCADAL

La hausse du CAC 40 va-t-elle perdurer ? La Chine et les États-Unis, grands gagnants d'un Brexit sans accord ?

BFM Business - Intégrale Placements, le face à face 15/04/2019
La hausse du CAC 40 va-t-elle perdurer ? par Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des gestions chez OFI AM

La hausse du CAC 40 va-t-elle perdurer ?

En fin d’année dernière et début 2019, peu d’investisseurs ont considéré comme attractif le niveau des cours. Aujourd’hui, l’essentiel du mouvement a été réalisé car les marchés se sont revalorisés à un environnement de taux d’intérêt zéro et ont déjà intégré la majeure partie des bonnes nouvelles sur les résultats éventuels.
Beaucoup d’investisseurs sont malheureusement passés à côté de ce rallye en raison de l’aversion au risque présent en début d’année. Le contexte se complique aujourd’hui devant le choix cornélien à faire entre rester en actions ou avoir des taux à zéro. Il faut donc réduire le risque sur les actions et aller chercher d’autres poches de rendement.

La Chine et les États-Unis, grands gagnants d'un Brexit sans accord ? par Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des gestions chez OFI AM

La Chine et les États-Unis, grands gagnants d'un Brexit sans accord ?

Guerre commerciale : les chinois veulent un accord et ils l’obtiendront. Le problème réside dans le fait que les achats qu’ils feront aux Etats-Unis resteront exclusifs (secteurs de l’agriculture et de l’industrie). Tôt ou tard, l’Europe ressortira donc éventuellement perdante de cet accord trouvé entre la Chine et les Etats-Unis.
Banques Centrales Européennes : pour les marchés, l’enjeux repose sur le successeur de Mario Draghi et plus particulièrement sur sa politique monétaire accommodante ou pas.