Par Benjamin LOUVET

L’indécision domine sur les marchés actions, les tensions commerciales pèsent toujours

Benjamin Louvet, Gérant des Matières Premières chez OFI AM, intervient sur BFM Business et analyse l'indécision qui domine sur les marchés actions et les tensions commerciales qui pèsent toujours
BFM Business - Intégrale Bourse, Le Club de la Bourse 23/08/2018

Selon Benjamin Louvet, Gérant matières premières chez OFI AM, le sujet important de cette fin d’été est l’arrivée de Jackson Hole suite aux récents tweets de Donald Trump dans lesquels il fait part de son inconfort face à la politique monétaire menée par la Réserve Fédérale qui envisage une poursuite de la hausse des taux.
De plus, la publication de certains chiffres américains affiche des résultats en deçà des attentes.
Face à cette situation, il n’est pas exclu que le discours de Jerome Powell, sans devenir accommodant, entrouvre la porte à plus de vigilance.
Et puis, les discussions sino-américaines sont majeures aujourd’hui avec, dans l’immédiat, moins d’inquiétude sur la Chine qui a l’avantage d’avoir le temps, n’ayant pas d’élection prévue. En effet, à court terme, le soutien de l’économie devrait permettre à l’économie chinoise de se maintenir. Le plus inquiétant porte sur l’éventuel ralentissement économique que pourrait engendrer ces discussions alors que l’on arrive plutôt en fin de cycle aux Etats-Unis.

Inquiétudes sur les économies émergentes affectées par la hausse des taux et la remontée du dollar

Beaucoup d’événements se sont produits depuis le dernier comité de la Réserve Fédérale et notamment le rebond du dollar qui crée « un désavantage » pour l’économie américaine.
En effet, cette appréciation s’est réalisée dans le cadre des discussions sino-américaines où la Chine a eu recours à l’arme monétaire pour dévaluer le yuan afin de contrecarrer en partie l’effet donné par les décisions du Président américain en matière de hausse des taxes à l’importation.
Cette situation va forcément contraindre Jerome Powell à infléchir un peu son discours. A ce propos, le Président de la Fed Régionale d’Atlanta a émis la possibilité d’être partisan d’une pause lors des prochaines réunions en fonction de l’évolution de la situation économique.
La hausse du dollar pourrait entraîner la correction attendue depuis longtemps.