Classes d'actifs et stratégies qui constituent une opportunité d'investissement - Septembre 2019 - Par Arnaud BAUDUIN, Sophie BIGEARD, Benjamin LOUVET

Focus Stratégies

Investir pour être acteur de la transition énergétique et lutter contre le changement climatique

Arnaud BAUDUIN, Gérant du fonds OFI RS European Growth Climate Change - OFI AM
Arnaud BAUDUIN
Gérant du fonds OFI RS European Growth Climate Change - OFI AM

Les épargnants désireux de contribuer, par leurs placements à lutter contre le dérèglement climatique bénéficient d’un large panorama de valeurs qui prennent en compte, chacune à leur manière, les enjeux de la Transition Énergétique et Écologique (TEE).

Il convient de distinguer deux types d’entreprises cotées pouvant apporter une réponse aux enjeux de la TEE. D’une part, celles dont l’activité est par nature fortement émettrice de carbone (elles comptent pour 30% des valeurs de l’indice Stoxx 600 en Europe représentant 90% des émissions) MAIS qui se sont engagées à réduire significativement leurs émissions. Cette catégorie concerne les producteurs d’électricité et de gaz, les sociétés pétrolières et chimiques, les utilities ou les constructeurs automobiles.
D’autre part, celles dont l’activité est moins émettrice en carbone (elles constituent 70% du Stoxx 600 représentant seulement 10% des émissions) ET qui proposent des solutions bénéfiques à la protection de l’environnement.
Aussi, elles ne se limitent pas à lutter contre les gaz à effet de serre mais peuvent veiller également à lutter pour la préservation de la biodiversité, le recyclage des déchets, la gestion raisonnée des ressources naturelles…

Une démarche d’investissement responsable

OFI RS European Growth Climate Change (FCP de droit français agréé par l’AMF et géré par OFI AM) est un fonds actions investi dans les entreprises de grande capitalisation ayant mis en place une démarche active pour réduire leurs émissions et/ou apporter des solutions pour préserver l’environnement avec pour enjeux majeur la lutte contre le réchauffement climatique.

Le processus d’investissement suit une méthodologie rigoureuse appliquée à 850 sociétés européennes.
Notre approche de sélection consiste à déterminer, sur la base d’une analyse financière et extra-financière (critères Environnementaux, Sociétaux et de Gouvernance), les entreprises qui, quel que soit le secteur d’activité ou la zone géographique se démarquent positivement en intégrant les enjeux climatiques dans leur démarche, soit en cherchant à réduire leurs émissions, soit en apportant des solutions à la transitions énergétique et écologique. Les entreprises que nous analysons comme présentant un risque important sont exclues.

L’objectif de la stratégie est à la fois de créer de la valeur pour l’investisseur tout en finançant les entreprises qui apportent des solutions sur le long terme pour lutter contre le réchauffement climatique.
Le fonds OFI RS European Growth Climate Change a été primé* en 2019 pour sa performance climatique (1).

Le fonds OFI RS European Growth Climate Change a reçu le label ISR et s'est vu attribuer la note de 5 feuilles de Climetrix
(1) Les références à un classement, un prix et/ou à une notation ne préjugent pas des résultats futurs de ces derniers/du fonds ou du gestionnaire.
TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET ÉCOLOGIQUE

Ces valeurs qui contribuent à la TEE

Dassault Systèmes n’est pas, à première vue, une valeur « verte » mais ses logiciels permettent à ses clients industriels de gérer le cycle de vie des produits, de la conception à la fabrication et au recyclage.
Avec des cycles de production plus efficients et moins consommateurs de ressources, Dassault Systèmes apporte ainsi des solutions puissantes d’efficacité. Son chiffre d’affaires « vert » est estimé à 31% du total.
Siemens Gamesa, n°2 mondial des turbines éoliennes derrière Vestas, permet à ses clients énergéticiens de produire de l’électricité verte. avec la baisse des coûts et le mouvement inexorable des fournisseurs d’électricité en faveur de l’énergie renouvelable, ses perspectives de croissance sont très élevées et sa création de valeur va s’accélérer (relative discipline sur les prix).
Johnson Matthey est une entreprise chimique dans le traitement des gaz d’échappement (catalyseurs) permettant de réduire les émissions de gaz des véhicules. Cette valeur britannique accompagne la TEE en développant ses technologies. Pour améliorer l’efficience énergétique des industriels, en particulier des constructeurs automobiles, le spécialiste allemand des semi-conducteurs Infineon ressort comme une valeur centrale offrant une rentabilité et des perspectives attractives.
Enfin, ASML fabrique des équipements pour l’industrie des semi-conducteurs. affichant d’excellentes performances financières, cette société néerlandaise est indispensable pour améliorer l’efficience énergétique des composants.

Toute référence à une société ou à un titre spécifique ne constitue pas une recommandation d'acheter, de vendre, de détenir ou d'investir directement dans la société ou des titres.

Le marché américain continue d’offrir des opportunités uniques aux investisseurs en quête de diversification

Sophie BIGEARD, Responsable de l’équipe d’analyse & de sélection d’OPC, et Philippe QUILLET, Analyste Senior OPC - Gérants du fonds OFI Invest US Equity - OFI AM
Sophie BIGEARD
& Philippe QUILLET

Responsable de l’équipe d’analyse & de sélection d’OPC et analyste senior OPC
Gérants du fonds OFI Invest US Equity
OFI AM

Par sa taille, sa liquidité et sa diversité, le marché des actions américaines recèle d’atouts pour un investissement de long terme.

Les États-Unis restent, et de loin, la première puissance économique mondiale. Chaque année, c’est près du quart du PIB mondial qui est produit dans ce pays dont la population ne dépasse pourtant pas 5% de celle de la planète !
L’économie américaine demeure aussi la plus productive des pays développés avec une capacité d’innovation sans équivalent. Par sa taille, sa liquidité et sa diversité, le marché américain reste incontournable dans un portefeuille diversifié. Et les actionnaires minoritaires y sont plutôt bien traités.
Le « track record » des indices américains plaide également en leur faveur. En effet, les indices boursiers américains ont l’habitude de surperformer le reste du monde et les exceptions sont rares depuis trente ans. ainsi, depuis 1988, seules deux périodes de sous-performance venue des États-Unis ont été recensées : lors du boom japonais de la fin des années 1980, d’une part, et juste avant le déclenchement de la grande crise financière de 2008 qui a vu les marchés émergents prendre momentanément l’avantage, d’autre part.

Révolution digitale, intelligence artificielle : l’avance incontestée des États-Unis

L’épargnant européen peut ainsi exposer judicieusement son portefeuille à un marché qui compte des leaders mondiaux incontournables, notamment dans les domaines de la digitalisation de l’économie (Paypal) et de l’intelligence artificielle (Nvidia) qui ne se résument pas aux GaFam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

D’autres exemples ? Visa, l’entreprise américaine de technologies de paiements détient non seulement plus de la moitié du marché américain mais aussi 20% du marché mondial. De son côté, Illumina est devenu en quelques années le numéro un mondial du séquençage ADN avec une part de marché de 90% !
Connaissez-vous American Tower ? Leader dans la gestion des infrastructures mobiles, l’entreprise pourrait être l’une des principales bénéficiaires de l’arrivée de la 5G. Enfin, CME Group est le principal opérateur boursier américain spécialisé dans le marché des produits dérivés. En période d’aversion au risque, notez que la valeur agit comme un amortisseur de volatilité.
Toutes ces valeurs figurent dans le Top 10 des expositions de notre fonds dédié aux valeurs américaines.

Toute référence à une société ou à un titre spécifique ne constitue pas une recommandation d'acheter, de vendre, de détenir ou d'investir directement dans la société ou des titres.

PERFORMANCE DES MARCHÉS US SUR LE LONG TERME

Performance des marchés américains sur le long terme
Source : Bloomberg au 30/08/19. Les chiffres cités ont trait aux années écoulées. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures
OFI INVEST US EQUITY

Un fonds et trois mandats pour s’exposer sur le marché américain

Lancé en 2004, OFI Invest US Equity (2) est investi en actions américaines de toutes capitalisations. Afin de diversifier l’exposition du fonds à l’ensemble du marché américain, le choix a été fait de constituer trois mandats délégués à des partenaires aux styles de gestion très complémentaires. Edgewood Management (biais croissance et grandes capitalisations), Baron Capital (biais croissance et petites capitalisations) et Kinetics AM (biais value et toutes capitalisations) couvrent ainsi à eux trois un large spectre d’opportunités offertes par le marché américain.
L’allocation dynamique entre les trois mandats est ensuite réalisée par l’équipe de multigestion d’OFI AM avec pour objectif de surperformer l’indice S&P 500 dividendes nets réinvestis. Ce fonds s’adresse aux investisseurs souhaitant s’exposer sur un temps long aux marchés américains.

(2) Compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois OFI Invest, agréée par la CSSF, et autorisé à la commercialisation en France. La société de gestion est OFI Lux, qui délègue la gestion financière à OFI AM.

Or, argent, platine, palladium : une conjoncture des plus favorables

Benjamin LOUVET, Gérant matières premières - OFI AM
Benjamin LOUVET
Gérant matières premières - OFI AM

Les taux négatifs profitent fortement aux métaux précieux. L’or est au plus haut depuis 6 ans. Le palladium dépasse régulièrement de nouveaux records. Et cela n’est pas près de s’arrêter.

Sur les marchés financiers, l’or évolue toujours à contre-courant des taux d’intérêts réels. Lorsque ces derniers baissent, l’or monte, et inversement. C’est donc sans surprise que le métal jaune a profité du récent plongeon des taux en territoire négatif pour dépasser 1 500 dollars l’once. Ce constat est logique : bien que l’or n’offre « rien » (pas de coupon ou de dividende), cet investissement reste plus intéressant que les actifs rapportant « moins que rien » (obligations à taux négatifs).
L’once d’or conserve par ailleurs un intéressant potentiel de progression dans l’actuel contexte de guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, qui devrait pousser la Fed à abaisser encore ses taux directeurs dans les prochains mois. Pour cette raison, les taux réels vont continuer à plonger dans l’ensemble des économies développées et leur remontée n’est pas pour tout de suite. Les Banques Centrales sont en effet obligées de maintenir des taux bas pour permettre le refinancement à bas coût des dettes souveraines qui deviendraient sinon insoutenables. En parallèle, les mêmes Banques Centrales augmentent leurs stocks d’or physique : ensemble, elles ont acheté plus de 650 tonnes d’or en 2018, un record depuis cinq décennies. L’année 2019 est même bien partie pour établir un nouveau record.

Argent, platine, palladium : des métaux tout aussi appréciables

Dans la catégorie des métaux précieux, d’autres actifs méritent également d’être pris en considération.
L’argent est historiquement corrélé à l’or, mais a connu une désaffection des investisseurs ces dernières années à cause d’une situation de surproduction. Celle-ci laisse désormais place à un effet de rattrapage : au cours du mois dernier, l’argent a enregistré une performance supérieure à celle de l’or et son potentiel est loin d’être épuisé.
Le platine a quant à lui connu un parcours difficile au cours des dernières années. Ce métal, utilisé dans les pots catalytiques de moteurs diesel, a souffert des scandales du « dieselgate » qui ont provoqué une baisse de la demande. La surproduction de platine va néanmoins être réduite grâce à la fermeture prévue de plusieurs mines. Les perspectives sont désormais positives même si le platine ne devrait pas s’envoler immédiatement sur les marchés.
Enfin, le palladium a connu un chemin inverse à celui du platine. Ce métal, utilisé dans la fabrication de pots catalytiques de moteurs à essence, a au contraire profité du « dieselgate » en bondissant de plus de 100% sur les trois dernières années. Le palladium, dépassant régulièrement de nouveaux sommets, a atteint son dernier record en juillet 2019 à 1 600 dollars l’once. La demande pour ce métal continue d’augmenter alors que la production stagne.
On notera que les cours du palladium et du platine restent liés au dynamisme du secteur automobile. Or, l’actuel repli des ventes de voitures en Chine est déjà largement intégré sur les marchés, ce qui devrait permettre de réduire considérablement le potentiel baissier sur ces métaux.
En somme, les métaux précieux bénéficient d’une conjoncture des plus favorables tout en offrant une bonne visibilité pour les années à venir. Les taux réels resteront d’autant plus bas en Europe que les principaux états membres s’apprêtent à desserrer quelque peu les vannes des dépenses budgétaires, ce qui devrait se traduire par un peu plus d’inflation à l’avenir. En l’absence d’évolution des taux nominaux, les taux réels plongeront encore davantage en territoire négatif, ce qui devrait profiter aux investisseurs exposés aux métaux précieux.

OFI PRECIOUS METALS

Une exposition diversifiée aux métaux précieux

Le fonds OFI Precious metals (FCP de droit français agréé par l’AMF et géré par OFI AM) offre une exposition simple et transparente à l’or ainsi qu’à l’argent, au palladium et au platine, sans toutefois être investi en valeurs minières.
Il est le seul fonds européen offrant une exposition à la performance des métaux précieux tout en respectant la norme UCITS V. Il permet à ses souscripteurs de s’exposer à un panier d'actifs réels répliqué synthétiquement à partir d'un indice constitué par l'équipe de gestion. Couvert contre le risque de change, le fonds offre une liquidité quotidienne.

Loi Pacte : la réforme de l’épargne retraite adoptée, OFI AM prêt pour accompagner les assureurs

Loi Pacte

À partir du 1er octobre 2019, les épargnants pourront souscrire les premiers Plans d’Épargne Retraite (PER). Un nouveau produit soumis à de nouvelles contraintes pour les assureurs et qui accordera une place substantielle à la finance durable.

Conséquence de l’adoption de la loi Pacte, le Plan d’épargne Retraite est sur les rails. Des avancées décisives ont marqué la période estivale avec la parution, le 24 juillet, de l’ordonnance stipulant la création du PER, suivie, le 30 juillet, par le décret définissant notamment la liste des instruments financiers éligibles. Enfin, le 7 août, les règles applicables à la gestion pilotée ont été précisées par un arrêté, tout comme les délais de transfert des droits en cours de constitution.
Dès le 1er octobre, les premiers PER seront ouverts à la souscription alors que les anciens contrats pourront être commercialisés jusqu’au 1er octobre 2020. L’idée du gouvernement est d’inciter les épargnants, lors d’une période de transition qui s’achèvera au 1er janvier 2023, à transférer leurs anciens contrats retraite (PERP/Madelin, PERCO…) vers le nouveau PER et d’encourager, via une incitation fiscale, les transferts des contrats d’assurance vie vers ce nouveau dispositif qu’il soit individuel ou collectif.

Plusieurs changements concrets sont à prévoir dans les futurs contrats proposés par les assureurs. Ces derniers devront présenter a minima d’ici 2022 trois Unités de Compte (UC) dédiées à la finance responsable et labellisées :

  • au moins une UC labellisée ISR (Investissement Socialement Responsable) dès 2020,
  • puis dès 2022, au moins deux UC supplémentaires bénéficiant chacune d’un label : une UC « verte » avec le label GREENFIN de Novethic (ministère de la Transition écologique et solidaire), et une UC solidaire avec le label Finansol.
UNE OFFRE COMPATIBLE

Une offre de produits et de services adaptée aux exigences de la loi Pacte

Pour faire face à ces nouveaux enjeux, OFI AM a développé des produits et services permettant aux assureurs de créer des solutions financières compatibles, tant pour les PER individuels que pour les PER collectifs catégoriels ou universels.
Parmi les produits de gestion compatibles, sur l’ensemble des principales classes d’actifs, OFI AM propose cinq fonds labellisés, dont des Fonds d’épargne Salariale labellisés ISR et deux fonds labellisés Finansol.
OFI AM propose également un service de conseil en sélection de support financiers pour la gestion libre, la gestion pilotée à horizon ou la gestion sous mandat. Les équipes ont développé un réel savoir-faire en matière de constitution de grilles de gestion pilotée permettant de sélectionner les supports et de réaliser les grilles de « désensibilisation », en adéquation avec les niveaux de risques souhaités selon les profils définis par l’assureur. Ces grilles peuvent inclure des fonds flexibles qui bénéficient d’une gestion active permanente de l’allocation en fonction des conditions de marché, limitant ainsi les effets négatifs de « market timing » au moment des arbitrages anniversaires. Pour les contrats les plus sophistiqués, pouvant comporter une option de gestion sous mandat, OFI AM propose un service de conseil en investissement pour l’allocation des actifs et d’arbitrage entre les supports.

Achevé de rédiger le 19/09/19

Les chiffres cités ont trait aux années écoulées. Ces placements permettent de profiter du potentiel de performance des marchés financiers en contrepartie d’une certaine prise de risque. Le capital investi et les performances ne sont pas garantis et il existe un risque de perte en capital. Source des indices cités : www.bloomberg.com

Ce document à caractère promotionnel est destiné à des clients professionnels et non professionnels au sens de la Directive MIF. Il ne peut être utilisé dans un but autre que celui pour lequel il a été conçu et ne peut pas être reproduit, diffusé ou communiqué à des tiers en tout ou partie sans l’autorisation préalable et écrite d’OFI Asset Management. aucune information contenue dans ce document ne saurait être interprétée comme possédant une quelconque valeur contractuelle. Ce document est produit à titre purement indicatif. Il constitue une présentation conçue et réalisée par OFI Asset Management à partir de sources qu’elle estime fiables. Les liens vers des sites web gérés par des tiers, présents dans ce document ne sont placés qu'à titre d'information. OFI Asset Management ne garantit aucunement le contenu, la qualité ou l'exhaustivité de tels sites web et ne peut par conséquent en être tenue pour responsable. La présence d'un lien vers le site web d'un tiers ne signifie pas qu’OFI Asset Management a conclu des accords de collaboration avec ce tiers ou qu’OFI Asset Management approuve les informations publiées sur de tels sites web. Les perspectives mentionnées sont susceptibles d’évolution et ne constituent pas un engagement ou une garantie. Le(s) fonds mentionné(s) dans le document a/ont été agréé(s) par l’amF ou la CSSF et est/sont autorisé(s) à la commercialisation en France et éventuellement dans d’autres pays où la loi l’autorise. Préalablement à tout investissement, il convient de vérifier si l’investisseur est légalement autorisé à souscrire dans le fonds. Le DICI (Document d’Informations Clés pour l’Investisseur) doit être obligatoirement remis aux souscripteurs préalablement à la souscription. Les règles de fonctionnement, le profil de risque et de rendement et les frais relatifs à l’investissement dans un fonds sont décrits dans le DICI de ce dernier. Le DICI et les derniers documents périodiques sont disponibles sur demande auprès d’OFI Asset Management. Les chiffres des performances citées ont trait aux années écoulées. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. OFI Asset Management se réserve la possibilité de modifier les informations présentées dans ce document à tout moment et sans préavis. OFI Asset Management ne saurait être tenue responsable de toute décision prise ou non sur la base d’une information contenue dans ce document, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. Dans l’hypothèse où un fonds fait l’objet d’un traitement fiscal particulier, il est précisé que ce traitement dépend de la situation individuelle de chaque client et qu’il est susceptible d’être modifié ultérieurement. Photos : Shutterstock.com / OFI AM

Nos fonds & expertises associés

Nos thèmes associés