Par Benjamin LOUVET

Débrief de la séance du 21 novembre 2017

Benjamin Louvet, Gérant des Matières Premières chez OFI AM, sur BFM Business, le 21 novembre 2017 : débrief de la séance du 21 novembre 2017
BFM Business - Le Club de la Bourse 21/11/2017

Benjamin Louvet, Gérant matières premières chez OFI AM,, Xavier Patrolin, Président d'Albatros Capital et Frédéric Rozier, co-responsable de la gestion de portefeuille chez Mirabaud & Cie, analysent la séance du 21 novembre 2017 dans l'mission présentée par Grégoire Favet, sur BFM Business.

Grégoire Favet : « La fusion entre AT&T et Time Warner est le sujet du moment aux Etats-Unis, dossier qui est porté devant la justice. Nous sommes sur un deal à 85 milliards de dollars avec toujours cette stratégie de convergence. »

Benjamin Louvet : « Je constate l’intégration du raisonnement politique dans le raisonnement économique et c’est un sujet à suivre de près parce que cela concerne le secteur des médias mais pas seulement. »

Grégoire Favet : « Vous imaginez que le département de la justice américain s’exposerait de cette manière en se révélant à ce point aux ordres de Donald Trump, tout simplement parce qu’il est en conflit avec CNN ? »

Benjamin Louvet : « C’est difficile à imaginer et à expliquer mais effectivement ce genre d’intégration s’est jusqu’à maintenant bien terminée. Depuis l’arrivée de Donald Trump, le rôle du politique aux Etats-Unis est extrêmement complexe à appréhender et cela pose pas mal de question. »

Grégoire Favet : « Donald Trump est plutôt pro-dérégulation.»

Benjamin Louvet : « La dérégulation dans le secteur pétrolier est une réalité et surtout une dérégulation du secteur du charbon qui n’est, pour le moment, pas suivie d’effet parce que malgré tout, il faut tenir compte du peuple américain qui a décidé de faire la transition énergétique.
Le charbon a donc beaucoup de mal à repartir aux Etats-Unis ce qui va probablement être problématique parce que même si Donald Trump est là aujourd’hui, les investissements sur le charbon se faisant sur des durées très longues, rien ne dit qu’il sera là dans 3 ans et même si c’est le cas, il ne sera présent que sur 4 ans supplémentaires. » Voir la vidéo